Avec le programme «Ticket de Transport 2020», la branche se prépare à l’ère numérique. Des innovations fondamentales sont lancées dans le cadre de trois projets portant sur l’organisation de la branche, les tarifs et la distribution du futur.


Governance 2020

La «Gouvernance 2020» uniformise et simplifie la structure organisationnelle des transports publics en Suisse. Fortement cloisonnés jusqu’ici, le Service direct, avec son tarif national, et les communautés,  avec leurs tarifs régionaux, sont réunis sous un même toit. De nouveaux organes et processus communs permettent de prendre des décisions rapides et aussi contraignantes que possible pour l’ensemble de la branche. Ceci renforce ainsi l’intégralité des transports publics.

Un développement coordonné du Service direct et des communautés est indispensable afin de garantir le succès des transports publics suisses à l’avenir également.

La base de la Gouvernance 2020 est formée par une nouvelle convention qui définit des règles contraignantes pour la collaboration au sein de la branche et qui remplacera progressivement les accords actuels.

Paysage tarifaire 2020

À l’avenir, chaque course en Suisse pourra être effectuée avec un seul billet de transports publics. À cette fin, le tarif est simplifié et uniformisé autant que possible au niveau national dans le cadre du projet «Paysage tarifaire 2020». Les rares différences qui existent encore entre le Service direct et les tarifs communautaires seront éliminées grâce à des dispositions tarifaires accessoires identiques dans tout le pays, par exemple en matière de catégories d’âge ou de transport d’animaux. En outre, des standards uniformes portant par exemple sur les systèmes de distribution ou le contrôle des billets simplifieront l’utilisation du système pour les usagers et la branche.

Le nouveau paysage tarifaire simplifie l’utilisation des transports publics pour les voyageurs et la branche.

Le principe de base du nouveau paysage tarifaire consiste à maintenir les avantages de la conception éprouvée des tarifs nationaux et régionaux. Il est ainsi possible de prendre en compte la responsabilité financière des entreprises de transport et des commanditaires des offres des transports publics, à savoir les cantons et la Confédération. Cette approche est saluée et soutenue par les cantons, qui financent la majorité de l’exploitation des transports publics dans les régions. Il existera par conséquent toujours des assortiments régionaux pour les différents marchés partiels, ce qui correspond également aux besoins de la clientèle.

Paysage de la distribution 2020

La numérisation va changer la manière dont les gens utilisent les offres de mobilité. Le projet «Paysage de la distribution 2020» est destiné à rendre l’accès aux transports publics encore plus simple pour tous les segments de la clientèle. L’objectif est un système ouvert et standardisé mettant à profit les avantages des possibilités technologiques actuelles et futures. Il s’agit d’une part d’ajouter de nouvelles offres aux canaux de vente éprouvés («pre payment»: paiement avant la course), par exemple à travers le développement de distributeurs modernes et ergonomiques sur tablettes. D’autre part, la future solution de distribution doit englober de nouveaux modèles de détermination des prix («post pricing»: paiement après la course). Ainsi, des applications pour smartphone permettant de saisir numériquement une course et de calculer automatiquement le billet correct pour le client sont déjà sur le marché en Suisse. Les différents tests sur le marché de ces applications doivent être coordonnés dans le cadre du projet afin de développer des standards et des systèmes d’arrière-plan contraignants au niveau national. Dans ce contexte, le projet aborde également les thèmes de la protection des données et du voyage anonyme. Enfin, le projet s’occupe d’harmoniser le conseil, l’information et le service à la clientèle.